3 manières de mettre son shemagh

Tout d’abord porté par les Bédouins, le shemagh finira par être adopté par les hommes de toute la communauté musulmane. Considéré comme un foulard traditionnel dans les pays arabes, celui-ci est devenu très à la mode dans le reste du monde depuis quelques années maintenant. Ci-après, nous vous divulguons trois manières de mettre votre shemagh.

 

Le port du shemagh

Avant tout, le port du shemagh sert à se couvrir la tête et certaines parties du visage afin de se protéger du sable, de la chaleur ou du froid. Celui-ci est très prisé et est considéré tel un emblème national dans certains pays du Golfe.

De nos jours, le shemagh est devenu un accessoire vestimentaire à la mode dans les quatre coins de la planète. En effet, ce dernier présente la particularité d’apporter plus de style et de classe au vêtement.

Du fait de son côté pratique, il a également été instauré dans le milieu militaire dans les zones hostiles afin de se camoufler et de se protéger des conditions météorologiques difficiles.

 

Les différentes manières de porter le shemagh

De manière générale, le shemagh est porté soit noué derrière la tête, soit lâché et fixé sur le crâne à l’aide d’un iqal. Toutefois, il existe de nombreuses variantes propres à certains pays ou à un style particulier.

La première manière de mettre son shemagh est le style modeste et décontracté qui consiste à rabattre une extrémité du foulard sur l’épaule opposée. La deuxième manière est le style aigle d’Arabie. Il convient de placer chacune des deux extrémités sur une seule épaule. En général, cette méthode est utilisée dans le cadre d’excursion dans le désert afin de se protéger du froid.

La troisième manière est le style VIP. Il est préconisé de laisser pendre les deux extrémités au niveau de la poitrine et de plier le mirzam au niveau du front. Ce modèle est principalement adopté par les ministres et les personnes haut placées.

Commentaires (0)

Il n'y a pas de commentaires pour le moment

Nouveau commentaire